Palavra Viva rejoint le Brésil pour un temps sabbatique

Une messe d'envoi a été célébrée le 13 décembre, à la maison du diocèse. Explication.

"Approfondissement à la maison mère, à Curvelo, dans l'archidiocèse de Diamantina (Minas Gerais, Brésil) pour un temps d'approfondissement, un temps de formation théologique et de ressourcement spirituel" : le communiqué de l'archevêché est daté du 8 décembre dernier, signé par le père Emmanuel Canart, vicaire général. Entre tristesse et action de grâce, c'est une assemblée priante et chantante qui a participé à la célébration que présidait Mgr Dollmann.

Consacrées, les soeurs de Palavra Viva et leur communauté Notre Dame du Bon Accueil sont intervenues :  "A l'heure des 25 ans de la fondation (août 1995, au Brésil, par Alysson Norberto da Costa, modérateur de la communauté nouvelle, ndlr) et des trois années passées ici à Raismes, nous vous invitons à accueillir les dons de l'Esprit dans vos projets, missions, engagements pour le Seigneur. Pour nous, la joie reste un signe de la présence de Dieu dans nos coeurs".

Dans son homélie, commentant les quatre dimanches de l'Avent, le père archevêque partageait quelques pistes : "La vie de Dieu est une vie de communion, il souhaite que nous puissions reconnaître sa présence dans l'histoire où il nous a rejoints le premier ... Quel bonheur veut-il nous offrir ? A l'heure où nos cinq soeurs consacrées vont prendre un temps de formation complémentaire durant six à douze mois, renouvelons l'étude et l'amour de l'Ecriture sainte et agissons de la sorte que notre témoignage donne à voir le Christ".

Les soeurs trentenaires l'ont promis : les liens d'amitié et de prière perdureront grâce aux moyens de communication d'aujourd'hui. Rosana, responsable de la communauté, a remercié le diocèse publiquement : "Votre aide, mais d'abord votre patience devant notre maîtrise relative de la langue française, a beaucoup compté, vous appartenez vraiment à notre famille". Le père Canart, avec un bel humour, y faisait écho : "Si vous ne revenez pas en 2021, nous viendrons vous chercher, quitte à faire toutes les plages de votre beau pays ! Durant cette parenthèse, nous serons à vos côtés, alors bonne année de formation !". 

Ph. Courcier

 

Notez-le !

Le projet de l'ouverture d'une école d'évangélisation, en septembre 2022, figure dans le communiqué de presse de l'archevêché. Deux écoles existent déjà : pour les filles, dans l'Aisne, et pour les garçons, dans le Finistère. Avec, pour fil rouge : "Une année pour Dieu ! La meilleure année de ta vie ! ". Au menu : cours, mission, musique, sports, amitiés, apprentissage des langues, voyages, spiritualité, sainte messe ...

Contact : ecolepalavraviva@gmail.com, tél. 07 68 49 29 69 

 

Vidéo de la célébration

Article publié par Service com • Publié le Lundi 14 décembre 2020 • 589 visites

keyboard_arrow_up