Journée des "accueillants paroissiaux"

Une centaine de personnes venues de tout le diocèse pour échanger, prier, entendre des choses essentielles, se former...

Mardi 6 mars, dès 9 h 00, il y avait déjà du monde rassemblé autour du café d'accueil dans le hall de la Maison du Diocèse àe Raismes.
On se retrouve, on fait connaissance, on ne s'attendait pas à se rencontrer, on découvre le lieu avec intérêt pour certains. Bref il y a de la vie et on perçoit que les présents sont des pratiquants de la relation à l'Autre.

 

Après l'accueil, les renseignements sur la journée, la présentation de l'équipe d'animation  et un temps de prière, c'est Mgr Bernard Podevin qui prend la parole.
Très connu dans notre diocèse et bien au delà, journaliste de formation, ancien porte-parole de la Conférence des Evêques de France, ancien directeur du séminaire interdiocésain de Lille, il sait captiver son auditoire durant une bonne heure.

Son point de vue est illustré de nombreux exemples où beaucoup se reconnaissent dans des situations parfois positives, parfois douloureuses ou insatisfaisantes mais toujours riches d'enseignement.

 

Accueillir ne s'improvise pas. Il faut être prêt soi-même, dans un environnement adapté et une posture d'ouverture.
Avant d'en arriver aux réponses à la question posée par celui qui rend visite à l'accueil paroissial, il faut surtout accepter de se laisser accueillir soi-même, se déposséder de toute forme d'autorité afin qu'une relation humaine et féconde s'établisse et porte du fruit.

 

"J'étais un étranger et vous m'avez accueilli" (évangile selon St Matthieu).

mais aussi :

"Je ne savais pas où aller et vous avez su m'orienter vers la bonne personne" (un "accueilli" à Douai).

"Je pensai que vous alliez me répondre non mais vous avez trouvé une solution pour que je puisse devenir marraine". (une jeune dame près de Valenciennes).

 

La célébration eucharistique présidée par le Père Xavier Bris, vicaire général, fut l'occasion de recevoir quelques nouvelles au sujet de la santé de Monseigneur Garnier et de prier pour lui ainsi que pour tous nos proches et membres de nos communautés touchés par la maladie, la souffrance, la solitude, le rejet.
Le temps du repas a permis des échanges conviviaux, des dialogues tantôt sérieux, tantôt bien détendus...
De la joie, de l'accueil, du plaisir.... Que de bonheur ! Vraiment de quoi recharger les batteries avant de nous retrouver pour un bel après-midi.

 

Dès 13 h 45 et après que nous aient rejoints ceux qui ne pouvaient être disponibles le matin, c'est par le refrain d'un chant que nous nous sommes remis en chemin pour devenir encore plus performants dans notre mission d'accueillants en nos 51 paroisses du diocèse.

Cinq ateliers étaient proposés dans lesquels l'assemblée s'est répartie :

  • Outils et moyens nécessaires dans un accueil ;
  • Aménagement du lieu d'accueil ;
  • Attitude de l'accueillant ;
  • Intérêts d'une équipe ;
  • Repères de "droit canonique".

 

A l'issue de ce temps en ateliers vécu bien souvent en interactivité, voire de façon ludique, nous nous sommes retrouvés dans la grande salle de la maison du diocèse pour partager nos découvertes et recevoir un petit éclairage sur les découvertes des uns et des autres.

 

Cette journée, que nous espérons renouveler dans l'avenir, a été rendue possible grâce à l'initiative et la ténacité de Laurence Comble, Animatrice Pastorale de Doyenné pour l'Escaut-Sensée. Elle a tenu à faire partager au plus grand nombre ce qu'elle avait déjà mis en place, localement, sur son lieu de mission.
Les six autres Assistants Pastoraux de Doyenné l'ont suivie ou rejointe, en fonction de leur disponibilité, expérience, compétence pour la mise en place de ce beau moment.

 

Vidéos de la conférence du père Bernard Podevin

Début

 

Suite

Article publié par Doyenné de l'Ostrevant • Publié Jeudi 08 mars 2018 • 978 visites

keyboard_arrow_up