Florentina, 42 ans au service de la Maison du Diocèse

Si vous avez déjà foulé les couloirs de la maison du diocèse, vous avez forcément déjà croiser Florentina. Vendredi 10 janvier, ils étaient nombreux à se retrouver pour fêter son départ en retraite.

Depuis 42 ans, elle s’attache à rendre accueillant et agréable ce lieu pour qu’il soit une véritable maison. Florentina c’est une part de l’âme de la maison du diocèse !
 Elle a commencé à y travailler à l’âge de 18 ans, recrutée par les Sœurs du Cénacle en personne, pour travailler aux cuisines.  Elle en a vu des changements avec les 4 archevêques : Mgr Jenny, Mgr Delaporte, Mgr Garnier et enfin Mgr Dollmann.

Le père André Merville en tant qu’habitant de la maison nous parle des « Saintes Colères de Florentina », elle si méticuleuse et si soigneuse qui n’apprécie guerre les « semelles de godasse » pleines de terre. Sylvie Parent, la responsable de la maison raconte « Plusieurs fois j’ai assisté à des querelles de Balais, oui oui vous entendez bien … Florentina poursuivant Jean-Marie, dans le couloir, qui revenait du parc et avait sali le couloir … et là, sale temps pour Jean-Marie. »

Le vendredi 24 janvier sera le dernier jour de travail de Florentina à la maison du diocèse mais une chose est certaine, elle reviendra « donner un coup de main » comme elle le dit si bien.

Retrouver ici, une partie du discours de Sylvie Parent :

Florentina, A mon arrivée en décembre 1999, vous étiez en congés maternité suite à la naissance de votre troisième enfant. En janvier, vous reprenez le travail, et rejoignez l’équipe à l’époque constituée de Danielle et de Yolande. Trois personnalités si différentes, mais si attachantes. Je vous avoue qu’à l’époque les coups d’éclats de « gueule » de Florentina n’étaient pas rare…
Peu à peu le projet de rénover Raismes, après 18 mois de réflexion, devient une réalité et là nous partons pour 2 ans de travaux tout en continuant à accueillir les groupes.
Cette période fut difficile pour vous (vous si méticuleuse, soigneuse …) car arriver chaque jour et découvrir l’immensité de la tâche. Mais jamais vous n’avez perdu votre énergie, votre courage, votre dynamisme.
Florentina, aux dire des personnes que j’ai pu interroger, c’est une pétillante, une souriante, une communicative, une joviale, elle prend soin de la maison, comme si c’était sa propre maison.
Florentina, vous l’entendez arriver dans les couloirs, même si la nature l’a dotée d’une petite taille, elle a une voix que l’on reconnaît bien vite, et son pas est rapide et déterminé. Elle sait s’adapter à tout public, elle est déterminée, souriante, affable. Florentina a l’esprit de la maison, c’est une partie de l’âme de cette maison, c’est la mémoire, elle est à l’aise dans toutes les situations.
A l’accueil du Père Dollmann en 2018, elle était à sa table, accompagnée du Père Garnier et d’après ce que j’ai entendu dire, il n’y a pas eu de « blancs » dans les conversations.
Florentina est attentionnée aux personnes qui fréquentent la Maison, c’est une personnalité, une râleuse au grand cœur !
Florentina c’est une épouse, une maman, une mamie, avec qui c’est agréable de travailler. Elle nous partage ses recettes de cuisine, ses bons tuyaux écolo, Florentina c’est Laudato Si avant l’heure !

Au nom de tous, je vous souhaite de rester celle que vous êtes, une femme qu’il est bon de rencontrer. Je vous souhaite de prendre du temps pour vous ! De profiter pleinement de votre famille, de Pascal !

Florentina c’est un immense Merci que les diocésains vous disent ! Merci pour cet engagement de chaque jour – pour ces 42 années. Merci pour l’Esprit que vous avez contribué à donner à cette maison et pour tout le travail fourni.

Sylvie Parent,

Intendante de la Maison du Diocèse

 

Article publié par Service communication • Publié le Lundi 20 janvier 2020 • 354 visites

keyboard_arrow_up